Sortie pêche à pied du 21 mars 2015

image001

Journée mondaine en ce 21 mars 2015 au Yacht club et au bord de l’eau. Xavier sous le prétexte de la grande marée du siècle a réunis quelques équipages qui ne l’ont pas regretté. Ti-punch d’Anne-Marie (il était costaud) et tout plein de cakes, biscuits, et vin rouge bienvenus pour se réchauffer.

image003

Après ces agapes partagées dans la bonne humeur et le plaisir de se retrouver, la troupe armée de crochets, socs, seaux et courage sur les conseils éclairés de Joël, s’en est allée au bord de l’eau dont la marée basse à 14 heures 52 laissait découvrir un beau terrain de jeu joliment ensoleillé ! oui oui !

image011

Il y avait déjà beaucoup de monde pour retourner la plage et participer, à l’image de ce couple de grands marins Briacins, à un concours d’élégance.

image009

image007

Joël nous a montré avec élégance le mouvement efficace pour à tout coup attraper des Lançons.
Et nous apprendre par-là même que ce long bâton n’est pas qu’une canne destinée à soulager le poids des ans !

image013

Moi je pense que ces sillons creusés sur le sable sont également autant de signaux destinés aux extraterrestres qui cherchent depuis longtemps la signification de ces agitations humaines.

image015

image017

Quelques jolies femmes ont profité du soleil et de ce spectacle, c’était le « fashion day on the sand ».
Madame pantalon rose s’est fait remarquer, mais en cherchant bien, on s’aperçoit qu’un monsieur pantalon rose n’est pas loin. Un truc génial pour se retrouver dans cette foule ! Sinon dans ce domaine, on a toujours le bonnet rouge, mais qui se fait rare, n’est-ce pas mon cher Joël.

image021

Pour ce qui est de la pêche, il n’y eu pas de miracle. Martine nous a sorti une énorme crevette et Anne-Marie nous a fièrement montré le fond de son seau. J’ai là enfin découvert ce qu’est un Lançon.

Pierre et Marino en ont pêché 4, on imagine le repas de fête !

Le soir on nous avait prédit un spectacle exceptionnel : marée du siècle haute à 20 heures 07 coefficient 119 ! Nous avons attendu… Et nous n’avons jamais vu autant de véhicules sur le balcon. C’était féérique, un ballet continu de phares. Pierre Varnier m’a parlé de hautes et basses pressions et que tout ça c’était normal. Bon je veux bien, les gens dépriment alors ils roulent !! Ne voyant pas la mer éblouis que nous étions nous nous sommes transportés au décollé et là dans le calme nous avons admiré la mer. Quelle belle journée ce fut.

Vivement le prochain siècle avec une marée haute de jour et en basses pressions…